giselle comedie_JPG

Fanny

de Rébecca Déraspe

mis en scène par Rémy Barché

Texte lauréat de l’Aide nationale à la création ARTCENA 2020

Fanny vient tout juste d’avoir 55 ans. Elle vit avec son conjoint Dorian une magnifique et inaltérable histoire d’amour. Le couple, qui habite dans une maison assez confortable et un peu trop grande pour eux, décide d’accueillir une locataire pour occuper une chambre inhabitée. Ils ne le font pas pour l’argent, mais pour faire du mouvement dans leur vie un peu trop stable. Ils se sentent peut-être injustement heureux. Ils voudraient être utiles. Peu importe les raisons qui font qu’ils ouvrent la porte à cette universitaire, étudiante en philosophie, ils seront confrontés à une jeunesse engagée, foncièrement différente d’eux. Et pour Fanny, cette rencontre déclenchera un désir absolu de redéfinir sa façon d’être au monde. Parce que malgré un bonheur évident, un équilibre sain, elle a envie de se remplir de partout. De faire éclater un peu de son univers et d’agir, peut-être, comme une courroie de transmission entre son ici et cette jeunesse qu’elle tente de comprendre. De comprendre pour vrai.

Avec

Daniel Delabesse dans le rôle de Dorian, Elphège Kongombé dans celui d’Alice et Gisèle Torterolo dans le rôle de Fanny.

Equipe de création

Collaboratrice artistique Alix Fournier-Pittaluga

Création son Antoine Reibre

Création vidéo Stéphane Bordonaro

Création lumière Florent Jacob

Scénographe Salma Bordes

Administration, production Mathilde Priolet

Diffusion Laurence Lang

Tout public à partir de 14 ans

Durée estimée
2H15

Création 16 novembre 2021 - Comédie de Reims
Production : O'Brother Company, Cie Moon Palace

Coproduction : La Comédie de Reims, Théâtre Ouvert - Centre National des Ecritures dramatiques, ACB -Scène nationale de Bar-le-Duc, Le Carreau - Scène nationale de Forbach et de l'Est mosellan

 

Avec le soutien de la Ville de Reims et le département de la Marne

Le texte de la pièce Fanny est publié par «Théâtre Ouvert Editions/Collection Tapuscrit»

photo : Stéphane Bordonaro